Mes petites grues porte-bonheur…

Oui, oui, oui… j’aime les petites grues japonaises… et quand on me demande d’en plier, je ne me fais jamais prier très longtemps… Les choses jolies qui ont du sens, décorer mes cérémonies tout en racontant quelque chose d’essentiel…voilà tout ce pourquoi je fais ce chouette métier…

Je savais que ces petites grues étaient porteuses de plein de jolis messages… Qu’elles symbolisaient surtout la Paix… Mais j’avais envie d’en avoir le cœur net et je suis donc allée rendre visite à mon copain monsieur Wiki Pédia, et voilà ce qu’il m’a répondu :

 » La légende des mille grues (羽鶴, せんばづる, senbazuru ou zenbazuru) est une légende originaire du Japon, où l’origami est très pratiqué, qui raconte que si l’on plie mille grues en papier dans l’année, retenues ensemble par un lien, on peut voir son vœu de santé, longévité, d’amour ou de bonheur exaucé. Certaines sources disent qu’au bout des 1000 grues ça n’est pas un souhait mais 1000 qui sont accordés. On dit que pour que le vœu, la chance ou la santé se réalise, on doit fabriquer le senbazuru pour une personne bien particulière et faire une prière à chaque grue achevée. Une seule personne doit conserver le senbazuru, celle pour qui il a été fait. Moins nombreuses seront les personnes à avoir fabriqué la guirlande, plus le vœu sera fort car il aura demandé beaucoup plus de patience et de persévérance… En général, on offre un senbazuru à une personne très proche malade (depuis Sadako Sasaki), ou plus culturellement pour une naissance ou un mariage.

La guirlande des 1000 grues est devenue un symbole mondiale de paix et les gens peuvent en laisser dans les temples ou jardins de prières (notamment à Tokyo et Hiroshima). Ils sont alors laissés aux éléments comme des messages. Ils ont alors le même sens que les drapeaux de prières tibétains. »

Mes petits mariés d'octobre ont choisi des grues dans des ton très tendres... voici les premières pliées !

Mes petits mariés d’octobre ont choisi des grues dans des tons très tendres… voici les premières pliées !

Merci monsieur Wiki… maintenant je sais pourquoi je les aime tant ces petits oiseaux de papiers… Et j’ai aussi décidé que les prochaines 68 grues que je dois plier pour le mariage de mes petits mariés d’octobre, et bien je les plierai moi toute seule… et oui, j’avais déjà l’impression de faire un vœu-prière pour chacune d’elle… alors je vais continuer comme ça… et cacher des prières de bonheur dans chacun des plis de mes origamis… Promis, je vous montre des photos dès que le mobile est terminé ! à suivre…

« Salut… Tu ve…

Citation

« Salut… Tu veux pas me dropboxer le tuto du DIY pour le save the date qu’on a vu sur ton pinterest ? ça urge !  »
une mariée affolée

Comprend qui peut ! 🙂 Ah… le monde merveilleux des mariées et son langage crypté… j’adore ! On peut se moquer des geek, tiens !

 

 

Si je devais faire un film…

Vidéo

Une amie aujourd’hui m’envoie ce lien en me disant « j’ai pensé à toi »…
Et bien… j’en suis très touchée… parce que oui je l’avoue… Je ne connais pas ces beaux amoureux mais… mais il y a un petit quelque chose là, qui me rappelle ce que je peux vivre avec mes petits protégés-mariés… Cette envie de créativité, ce penchant pour l’originalité, cet amour des choses simples et belles, ce petit rien magique, hyper sincère et hop ! Madame émotion pointe son nez et immortalise à jamais l’éphémère…
Alors, oui… si je pouvais faire un film des ambiances qui me traversent parfois la tête, il y a de ça!
(avec une pensée toute spéciale pour Emily et Steve…).
Merci merci merci Élo !

Le Bal des officiants

Officiants de cérémonie laïque…

Aujourd’hui, dans le « monde du  mariage », c’est le nouveau mot à la mode. Ils envahissent le net, offrant diverses prestations  (il y en à même qui font de la location de matériel !!?), et… il devient difficile de se faire une idée tant sur le contenu que sur la qualité de ce service. Peut-être le moment de faire un peu le point…

Qu’est-ce que c’est un officiant ? C’est une personne, souvent un comédien, ou une forte personnalité, à l’aise à l’oral, maîtrisant l’art du discours et jouissant d’une certaine présence, qui se propose de diriger les cérémonies laïques, pour plus de solennité. Il est vrai que ce n’est pas donné à tout le monde de pouvoir s’exprimer devant une assemblée sans rougir de la tête aux pieds et se perdre en sueur et en bégaiements… Mais j’ai toujours été très interrogée par la légitimité de ces officiants… jusqu’à ce qu’on me demande de tenir ce rôle…

En effet, chez Cum Sidera, l’Officiant, ce n’est pas automatique… Je trouve que c’est une mission bien trop importante pour décider dès l’abord, même avant de savoir à quoi ressemblera sa cérémonie, qui doit tenir se rôle.

Pendant le processus de création d’une cérémonie, il y a des étapes qui sont particulièrement émouvantes pour les futurs mariés. Et le choix de ce fameux « officiant », « maître de cérémonie », ou encore « célébrant » (j’aime bien ce terme je crois !) en est une que je ne zapperais pour rien au monde…! D’ailleurs, toute une partie de ma méthodologie de travail auprès du couple traite de cette question précise.

Et pour être honnête, les mariés qui s’engagent le plus dans ces cérémonies très personnalisées, choisissent bien souvent pour célébrant, l’un de leurs proches… que je forme et prépare pour cette mission. Et il n’est pas rare qu’il y ait même plusieurs célébrants ! Et ça fonctionne très bien. Et je suis toujours très touchée de voir à quel point ces proches sont honorés et émus de se voir confier cette tâche. Je peux vous dire qu’ils y mettent tout leur cœur, et que tout ça, c’est TRÈS sérieux pour eux…

Stella en pleine séance de préparation avec Barry. Vieil ami de la famille, il a été choisi par les futurs mariés pour être leur célébrant.

En pleine séance de préparation avec Barry. Vieil ami de la famille, il a été choisi par les futurs mariés pour être leur célébrant. J’ai adoré travailler avec lui… quel charisme ! et quelle tendresse…

Quand des futurs mariés me demandent d’être leur célébrant, j’essaie toujours de voir avec eux si c’est un vrai choix et si je correspond effectivement à ce qu’ils attendait de cette personne. Sinon je n’hésite pas à les interroger encore et encore pour être sûre, et je peux même leur proposer l’un des officiants que je forme personnellement, si je pense que c’est plus juste. (Pour ceux qui souhaitent conserver une certaine « distance » avec le célébrant). Il m’arrive aussi de comprendre que ce  soit véritablement ma place : une évidence qui s’impose dans la relation que nous avons construite ensemble… Évidemment, j’en suis alors très émue et cela me donne le trac nécessaire pour être sincère et entière le jour J… Comme une première fois à chaque fois…

Aujourd’hui, je crois pouvoir affirmer que proposer à l’un de ses proches d’être son officiant, c’est aussi fort que de lui demander d’être son témoin, ou le parrain de son enfant. C’est une vraie mission. Et une vraie marque de reconnaissance mutuelle.

Des amis qui deviennent des officiants... une mission qui rend aussi fier que heureux. Tout ça, c'est pour de vrai !

Des amis qui deviennent des officiants… une mission qui rend aussi fier que heureux. Tout ça, c’est pour de vrai ! Une belle mission, très gratifiante.

C’est vrai qu’on ne peut pas confier cette responsabilité à n’importe qui. Que tout le monde n’est pas prêt à tenir se rôle… Mais… Je suis là pour ça ! Et on peut être très surpris quand on se fait confiance : à soi, et à son intuition…!

Alors un petit conseil pour tous ceux qui envisagent une cérémonie laïque : ne vous jetez pas sur le premier officiant venu… pensez d’abord à l’essentiel : le fond : que voulez-vous mettre en avant grâce à cette cérémonie, quel message ; et puis la forme : quels sont les petits rituels, le cadre, l’atmosphère à travers lesquels vous vous reconnaissez… Encore une fois, ne vous sentez pas déguisés par une cérémonie, face à un inconnu qui pourrait presque vous apparaître finalement comme un pantin. C’est VOTRE moment. Vous avez le temps de choisir. Vous avez le temps de réfléchir et d’échanger.  Prenez-le !

Et puis des visions et des envies, nous avons tous !!! Si si !!! Nous sommes tous des créatifs… Votre serviteur-bonne-étoile est là pour vous aider à le révéler ! N’oubliez pas… C’est votre cérémonie symbolique à vous, elle est aussi unique que vous !

Stella.

Une de mes photos préférées...un moment d'émotion sincère, juste à la fin d'une cérémonie...

Une de mes photos préférées…un moment d’émotion sincère, juste à la fin d’une cérémonie…

PS : un dernier petit conseil pour éviter les mauvaises surprises…

Attention à certains officiants vous proposant de soit-disantes « cérémonies sur mesure »… Il s’agit en fait d’une personnalisation à partir de la trame traditionnelle d’une cérémonie laïque (ou « à l’américaine) : en gros, ils réécrivent les textes  du déroulé en se servant de votre histoire (ce qui est déjà bien !). Chez Cum Sidera , cette prestation est appelée « la cérémonie classique » dans les formules mariages proposées. Mais le travail de Création sur mesure est un service à part… qui nécessite un temps de travail beaucoup plus conséquent et une relation plus profonde entre le créateur et le couple… (D’où la différence de tarif aussi !). Cette création vous permet de travailler aussi bien la mise en texte que la mise en espace, en rythme, en mouvement, en rituels, en symboles, en musique, et bien sûr créer un nouveau déroulé, et faire des recherches approfondies autour de thèmes philosophiques précis (comme le thème de la Nature et des quatre éléments, la philosophie Bouddhiste ou Soufie, les traditions Unbuntu etc.).

Juste histoire d’être un peu précis au sujet de nos métiers… 🙂

Stella

« Tout ce que tu…

Citation

« Tout ce que tu peux faire ou rêver de faire, tu
peux l’entreprendre. L’audace renferme en soi
génie, pouvoir et magie.
Débute maintenant. »
Goethe

Quoi de plus magique pour inaugurer ce blog, que cette extraordinaire phrase de monsieur Goethe, qui me suit partout et tout le temps ?! Puisse-t-telle porter bonheur à toutes les futures aventures de Cum Sidera…

Bienvenue à tous ceux qui découvrent ce nouveau petit coin du net, où je viendrai vous parler de mon drôle de métier, partager avec vous mes coups de cœur et mes coups de folie, et vous ouvrir la porte de ce monde étonnant : celui des cérémonies laïques et symboliques… Un univers où l’Humanité est maître-mot, ou l’inspiration flirte avec l’intuition et où l’on croise sans cesse les doigts pour que la « Grâce » veuille bien nous prendre sur son dos… Ici, pas de formules toutes prêtes, ni de réchauffé, que de l’authentique et de l’essentiel… Puisque qu’il s’agit de fêter les grands événements de notre vie et autres nouveaux rites de passages, pas question de mentir… Osons la vérité et la créativité ! Allez-Yalla !

Et… un grand Merci à Karl Cosse pour la très jolie photo (qui fait office d’en-tête du blog)  prise pendant la mariage de Alix & Philippe…